Dans la haute banlieue de Conakry, précisément au quartier Koloma 2, dans la commune de Ratoma, le discours du Président Alpha Condé sur l’état d’urgence face à Coronavirus est le sujet de tous les débats. Juste après le décret, les langues se sont déliées.

« Je crois que dans l’ensemble, c’est une bonne décision. Mais,venue un peu tard. Nous savons que le premier cas a été confirmé dans notre pays ici il y a de cela deux semaines.Je crois qu’on aurait dû prendre ces mesures bien avant que cela soit trop tard parce qu’on estime aujourd’hui qu’il y a eu plus de mille contacts. Vous avez vu cette dame, Madame Makalé Traoré qui a pris le courage de s’auto-confiner parce que tout simplement elle a eu des doutes sur sa santé. Le gouvernement dès lors devrait prendre des mesures préventives pour essayer justement d’éviter la propagation de ce virus. Mais, que cela soit prise aujourd’hui je  ne vois pas tellement de mal à cela. Pour moi, le mal est parti on verra bien les prochains jours » affirme Yaya Diallo, habitant de cette agglomération de Conakry.

Cette décision pourrait avoir des répercussions sur le quotidien du guinéen.

« Naturellement, il y aurait un impact sur le quotidien du Guinéen qui vit au jour le jour. Quand on me dit par exemple aujourd’hui dans les taxis il n’est possible de prendre que 3 personnes et vous savez à combien le prix du litre d’essence se vend à la pompe. Le gouvernement devrait penser à tout ça avant de prendre la décision. Mais pour moi l’essentiel c’est de sauver des vies » soutient cet autre citoyen.

Cette décision est vue sous un angle électoral par cette dame

<< Comme le vote ne s’est pas déroulé comme il voulait Alpha Condé a préféré  faire souffrir le pauvre citoyen que nous sommes. Sinon, il allait s’inspirer du Sénégal par exemple. Eux, ils ont pris toutes les mesures bien avant de décider. Concernant les besoins alimentaires. Par exemple, tout ce dont tu as besoin comme nourriture viendra te trouver à domicile. Alors Il devrait s’inspirer d’eux » trouve-t-elle.

Saliou Diallo et Amadou Kolon Barry se retranchent dans la croyance.

« Pour moi, tout le monde devrait croire en Dieu au lieu de spéculer sur la maladie. On devrait prendre conscience. Si on n’a pas confiance en Dieu on va croire que cette maladie existe alors qu’elle n’existe pas. Pour moi c’est un faux débat >> dit le premier.

<<Moi j’entends déjà des gens dire qu’en parcourant le Saint coran, il  y a un poil  entre les versets de la sourate (Mariam et al baqharat) qui, selon eux est le remède du Covid 19. C’est du pure mensonge >>  renchérit Kolon Barry.

Ce citoyen lance un appel aux fidèles

« Quiconque se hasarderait à le faire n’est plus croyant. Je rappelle ceci : il n’y avait pas cet être aussi bien aimé par Dieu que Satan. Il était même dans le paradis, mais c’est lorsqu’il minimisa l’être humain que Dieu l’a chassé de son paradis. Ceci dit Satan a une maîtrise parfaite du saint coran. Il est inspiré plus que tout le monde. Alors, il peut mettre cette plume dans le coran et si toi par ignorance tu prends ça pour mettre dans l’eau et boire tu es foutu. Wassalam >> prêche-t-il