Le chef d’état-major américain a publiquement regretté jeudi s’être montré en uniforme aux côtés du président Donald Trump « Beaucoup d’entre vous ont vu les résultats de cette photo de moi avec, sur Lafayette Square la semaine dernière, qui a provoqué un débat sur le rôle des militaires dans la société », a déclaré le général. C’est un mea culpa qui va mal passer à la Maison Blanche.

Général Mark Milley estime, que sa présence aux côtés de Trump à l’Eglise Saint John a « donné l’impression que les militaires intervenaient dans la politique intérieure »

Milley dans un discours enregistré pour la remise des diplômes d’une faculté militaire de Notre Dame University « Je n’aurais pas dû être là », a ajouté le plus haut gradé de l’armée américaine. « Ma présence à ce moment-là et dans ces circonstances-là a donné l’impression que les militaires intervenaient dans la politique intérieure. C’était une erreur dont j’ai tiré les leçons et j’espère sincèrement que nous pouvons tous en tirer des leçons », a-t-il ajouté, l’air grave.

A rappeler que ces images du général Milley, marchant en tenue de camouflage derrière Donald Trump, avaient suscité de vives critiques d’anciens responsables militaires, notamment l’ex-ministre de la Défense Jim Mattis. Les ministres américains de la Justice et de la Défense, ainsi que d’autres hauts responsables étaient également présents.

Louda Fogo Baldé pour couleurguinee.info