La réouverture progressive des frontières extérieures de l’Union européenne est attendue au mois de juillet. Les ministres de l’Intérieurs de pays de l’organisation ont prévu de se coordonner pour une réouverture progressive des frontières extérieures de l’Union européenne et de l’espace Schengen.

Pour rappel, l’interdiction des voyages non essentiels vers l’UE, en vigueur actuellement  pourrait prendre fin début juillet dans certains pays notamment l’Espagne, pour permettre aux touristes européens de profiter des belles plages comme cadaque. Alors que dans d’autres pays de la commission, une prolongation “a été  proposée jusqu’au 15  juillet pour permettre de bien préparer l’ouverture progressive de ces frontières extérieures, c’est le cas de la Belgique. La France a demandé la réouverture des frontières le 1er juillet.

Paris avait évoqué la semaine dernière l’idée d’une réouverture le 1er juillet assortie de restrictions pour les voyageurs en provenance de certains pays notamment l’Espagne, un des pays fortement frappés par la pandémie.

La Grèce, dont l’économie dépend largement du tourisme, a toutefois annoncé le 29 mai qu’elle ouvrirait à partir du 15 juin son ciel à une liste de pays comprenant notamment des Etats hors UE/Schengen, comme l’Australie, la Chine, la Corée du Sud. Concernant les frontières entre pays européens, la majorité des Etats membres ont levé les contrôles et les restrictions de circulation le 15 juin, et d’autres devraient suivre d’ici fin juin, selon la présidence croate de l’UE.  Attendons de voir si les mesures annoncées, permettent d’éviter une deuxième vague de covid 19 comme le supposent certains.

                De Barcelona par Aliou Safiatou Diallo pour couleurguinee