Les Guinéens résidant en Italie rencontrent des problèmes pour le renouvellement des titres de séjour. Parce qu’ils n’ont pas de passeports. Alors que ceux des autres pays, n’ont pas besoin de se rendre à leur pays d’origine pour avoir un passeport, nos compatriotes eux sont obligés de suivre cette démarche.

Un autre obstacle vient obstruer leur chemin après le confinement, c’est la fermeture des frontières. Et pourtant, les délais pour mener les démarches de renouvellement de titres de court séjour sont très limités.

Une autre difficulté, ce sont les rendez-vous à temps au ministère de l’intérieur. Les étrangers venant d’Afrique qui doivent entamer des demandes pour les titres de séjour ou pour le renouvellement de ces titres vont-ils pouvoir le faire sans difficulté les mois à venir. Difficile. Et pour cause?

Les administrations publiques sont presque fermées, les procédures se font en ligne: un défi de plus pour des personnes qui, pour la plupart, ont des problèmes de langue, de moyens matériels ou ne savent ni lire, ni écrire.

Cette inquiétude ne concerne pas que les africains. Pour éviter que nos compatriotes se retrouvent sans papiers, les autorités guinéennes sont priées de prendre des mesures à l’urgence pour leur fournir des passeports.

De Barcelona par Aliou Safiatou Diallo pour couleurguinee

 

Facebook Comments