L'invité de la rédaction

Exclusivité : Abdallah Bah, Directeur Général de la Radio Fouta Djallon Internationale, vivant en Australie sur Couleurguinée

single-image

Si certains préalables sont respectés, je pense qu’aucun guinéen ne mourra dans la Mer Méditerranée. Je suis certain que beaucoup parmi nous, qui sommes à l’étranger, vont revenir au bercail. Enfin, d’autres vont prendre le chemin de la Guinée. C’est pourquoi, je ne suis pas contre la personne de M. Alpha Condé. Encore moins contre son parti. Lequel peut présenter un autre candidat et le soutenir. Mais je suis contre la violation de notre loi fondamentale. Celle-là même qui nous a permis de sortir d’une grave crise en 2009-2010, dixit Abdallah Bah, Directeur Général de la Radio Fouta Djallon Internationale, vivant en Australie.

couleurguinee.info

Bonjour M. Bah. Merci d’avoir accepté d’accorder cet entretien à notre quotidien électronique couleurguinee.info. Tout d’abord, veuillez-vous présenter à nos lecteurs.

Abdallah Bah

Bonjour M. Diallo et merci beaucoup pour l’invitation.
C’est un réel plaisir pour moi d’échanger avec vous sur couleurguinee.info pour m’adresser à vos lecteurs, que je salue de passage.
Mon nom est Abdallah Bah, passionné des langues, citoyen du monde, de nationalité guinéenne vivant en Australie depuis une dizaine d’années.
Je suis le Directeur général de la Radio Fouta Djalon Internationale (RFDI) et administrateur de Yanngodal.com.

couleurguinee.info

C’est quoi Yanngodal.com ?

Abdallah Bah

Yanngodal.com est un site de e-commerce proposant une gamme de produits tels que des vêtements, des montres, de l’électronique, etc. destinés à la vente en ligne. Les clients peuvent visiter le site web, sélectionner un produit et payer pour celui-ci par un paiement sécurisé utilisant paypal ou une carte bancaire, mastercard, visa et american express.
Une fois que la commande est passée par le client et que le paiement a été vérifié avec succès; Yanngodal organise l’envoi du produit à l’adresse du client.
La livraison prend entre 4 et 18 jours ouvrables pour l’Europe, l’Océanie et l’Amérique du Nord. Ça prend environ 20 à 40 jours pour livrer les commandes sur le continent africain. Mais nous sommes à la recherche de meilleurs moyens de livrer les commandes le plus rapidement possible.
Yanngodal se concentre actuellement sur les clients recherchant des produits à usage personnel ou des cadeaux.

 

couleurguinee.info

Rien qu’à cause de la distance entre la Guinée et l’Australie, j’imagine que les Guinéens ne sont pas nombreux ici. Qu’en est-il ?

Abdallah Bah

En raison de l’absence de relations politiques et économiques entre la Guinée et l’Australie, et sûrement de la distance géographique qui sépare les deux pays, beaucoup ignorent la présence des Guinéens en Australie.
Vous serez surpris de trouver des centaines de Guinéens dans la plupart des grandes villes australiennes telles que Sydney, Perth, Canberra, Brisbane, entre autres.
Certaines familles guinéennes vivent en Australie depuis plus de vingt ans, et la communauté grandit d’année en année. Il y a des associations guinéennes dans plusieurs grandes villes surtout à Sydney et à Perth. Cette union est massivement célébrer en pompe, chaque année ou deux ans.

couleurguinee.info

Comment vous vous êtes retrouvé dans ce pays au lieu d’aller en Amérique du Nord ou en Europe, comme beaucoup de vos compatriotes ?

Abdallah Bah

Aussi longtemps que je m’en souviens, depuis mon jeune âge, j’ai toujours aimé apprendre l’histoire et la géographie. J’étais très curieux de connaître d’autres pays et leurs langues. J’écoutais des radios internationales en ondes courtes sur différents sujets pour me cultiver et comprendre mieux le monde dans lequel nous vivons.
Pour revenir donc à votre question, venir en Australie a été une grande surprise pour moi. Un jour, mon père, homme d’affaires et grand voyageur dans le monde depuis la première République, était venu en vacances comme d’habitude. Quelques jours plus tard, il m’a informé que nous allions vivre en Australie. J’étais vraiment heureux par la nouvelle. Deux ans plus tard, je me suis retrouvé dans ce pays qui est Australie.

couleurguinee.info

Y a-t-il une différence fondamentale entre l’Australie et l’Amérique du Nord d’une part et l’Australie et l’Europe d’autre part ?

Abdallah Bah

Ayant parcouru de nombreux pays occidentaux, je pense que la société australienne est une société plus ouverte que celle de l’Europe. Aussi, la différence des États-Unis, l’Australie est un pays plus sûr en raison du contrôle strict des armes à feu. A par ça, la vie occidentale est généralement commune, chacun pour soi – Dieu pour tous.

couleurguinee.info

Malgré la distance, vous restez attaché à votre pays. L’une des preuves est que vous avez mis en place cette station de radio numérique dénommée Radio Fouta Djallon Internationale. Comment fonctionne cette radio virtuelle ?

Abdallah Bah

Le lancement de cette radio virtuelle en 2011 était un rêve devenu une réalité.

La méthode de diffusion de la RFDI a été simplifiée au maximum pour les diffuseurs et les auditeurs depuis son lancement.
Nous avons créé un site Web et payé pour un service de streaming
Nous diffusons depuis différents studios via le streaming en ligne.
Nous avons lancé une page Facebook avec plus de 40 000 abonnés.
Nous avons commencé à faire des campagnes avec notre savoir-faire en utilisant de différentes stratégies sur plusieurs plates-formes et le résultat a été exceptionnel.

Tout cela a été réalisé par la volonté d’Allaah (SWA) Qui nous a permis au sein de l’équipe de donner à 100% depuis nos différents studios à travers le monde.

Je profite de cette occasion pour remercier Dr Tahir Diallo, Diallo Mamadou Lamine, Diallo Mandaw, Oustaz Abdoulaye Bah, Dr Saada Sow et d’autres parmi l’équipe qui ont joué un rôle incroyable dans la promotion de la RFDI dans leurs studios respectifs.

Je ne saurais trop remercier nos précieux auditeurs et donateurs pendant de nombreuses années.
Nous sommes très optimistes de rebondir en 2020 avec plus de programmes.

Pour écouter la RFDI, il suffit juste de visiter www.radiofouta.info , puis cliquer sur le bouton de lecture d’où qu’on soit à travers le monde. Pour ceux et celles qui sont en Europe et en Amérique du Nord, il y a des numéros de téléphone locaux (voir le site officiel) leur permettant d’écouter la radio par appel. Bref, toute personne qui a accès à facebook peut écouter la RFDI.

couleurguinee.info

Avoir une station de radio depuis l’Australie dont le public cible est celui de la Guinée est la preuve qu’on peut être à la fois loin et près. Qu’est-ce qui a motivé cette initiative ?

Abdallah Bah

Rester à l’écart des personnes avec lesquelles vous avez partagé de nombreuses années de votre vie n’est pas facile. Mais nous devons parfois l’accepter en raison des circonstances. Toutefois, la vie continue et nous méritons le droit de poursuivre nos rêves.
Beaucoup de choses m’ont motivé à lancer ce médium. Entre autres, l’immigration massive des guinéens à travers le monde avec ses conséquences négatives et l’injustice qui perdure en Guinée m’ont touché psychologiquement au plus profond de mon âme. Raison pour laquelle j’ai décidé de lancer la RFDI en 2011, dans l’espoir de réveiller la conscience des personnes aveuglées par la société depuis si longtemps. Dans l’espoir aussi qu’un jour arrivera où être guinéen(ne) ne sera plus une honte mais une fierté.

couleurguinee.info

Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontés pour faire fonctionner cette radio ?

Abdallah Bah

Je dois dire que ce n’était pas une tâche facile au début en raison de mon manque d’expérience en la matière. Cependant, mon expérience en informatique m’a permis d’aborder toutes les grandes questions techniques liées à la mise de la radio sur la toile au plaisir des auditeurs à travers le monde.

La plus grande difficulté a toujours été mon positionnement géographique car la majorité de nos auditeurs sont basés sur les continents africain, européen et nord-américain. Il est donc difficile de diffuser en direct d’Australie pendant la journée en raison du décalage horaire.
Le manque de fonds est également une autre difficulté, car il est essentiel d’installer des studios avec du personnel dans un bon emplacement géographique pour nous permettre d’atteindre le plus nombre d’auditeurs en temps réel.

couleurguinee.info

Comment, de loin, vous observez la situation politique dans notre pays ?

Abdallah Bah

Comme beaucoup de nos concitoyens à travers le monde, j’observe avec la plus grande attention et le plus grand intérêt cette situation politique dans notre pays. Particulièrement depuis le début de cette décennie. Je dois dire que c’est vraiment écœurant de constater que les Guinéens vivaient mieux en termes de sécurité et de bien-être il y a dix ans. Le pire est de savoir qu’après deux mandats au bilan mitigé voire négatif, le président en exercice veut violer la constitution pour rester au pouvoir et continuer à étouffer la population. Il est difficile de croire qu’avec toutes ses ressources naturelles, la Guinée soit aujourd’hui un pays dépourvu de routes, d’eau potable, d’électricité, même si la fourniture du courant s’est améliorée dans la capitale. Et surtout un pays où le gouvernement ne se soucie pas du bien-être de ses habitants. C’est pour nous, qui vivons à l’étranger, une honte de se présenter comme Guinéen(ne) à l’extérieur à cause de la situation qui prévaut dans notre pays en ce moment.

couleurguinee.info

La diaspora guinéenne d’Europe et d’Amérique a mis en place un peu partout des antennes du front national pour la défense de la constitution. Qu’en est-il dans cette partie du monde qui est l’Australie ?

Abdallah Bah

Il faut être psychologiquement malade pour supporter l’injustice, peu importe dans quelle partie du monde où on vit. Comme la courageuse diaspora guinéenne en Europe et en Amérique du Nord, nous sommes catégoriquement opposés à toute modification de la constitution en République de Guinée. Ceci dit, pour des raisons que j’ai expliquées plus haut, nous n’avons pas mis en place une antenne FNDC ici en Australie. Mais les Guinéens d’Australie soutiennent les actions du FNDC à travers le monde.

couleurguinee.info

Revenons encore une fois à ce pays lointain et inconnu de la majorité de nos compatriotes. On entend parler des Noirs Australiens, les aborigènes. Est-ce que ces Noirs sont nombreux ici. Si oui, quels sont les rapports qu’ils entretiennent avec les Noirs venus d’Afrique ?

Abdallah Bah

Comme aux États-Unis ou au Canada, les autochtones sont minoritaires en Australie et vivent pour la plupart à la campagne ou dans des petites villes. Même si certains indigènes vivent dans les grandes villes comme Sydney, Perth, etc. Les relations entre les Australiens indigènes et les Noirs d’origine africaine sont presque similaires à celles d’autres Australiens.

 

couleurguinee.info

Votre dernier mot ?

Abdallah Bah

Je vous remercie infiniment de m’avoir permis de m’adresser à vos nombreux lecteurs. Particulièrement à nos compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur. Je dirai à chacun d’eux de se battre. Non pas pour sa communauté ou pour sa région. Mais pour notre pays. Afin que la Guinée, suffisamment dotée par la nature, soit l’autre locomotive de la sous-région ouest-africaine. Cela est possible. Il suffit juste qu’il y ait un certain nombre de choses dont entre autres le respect de la loi, une justice équitable et impartiale ainsi qu’une gestion transparente de nos immenses ressources. Si ces préalables sont respectés, je pense qu’aucun guinéen ne mourra dans la Mer Méditerranée. Je suis certain que beaucoup parmi nous, qui sommes à l’étranger, vont revenir au bercail. Enfin, les Africains et autres, vont prendre le chemin de la Guinée.

C’est pourquoi, je dois vous dire que je ne suis pas contre la personne de M. Alpha Condé. Encore moins contre son parti. Lequel peut présenter un autre candidat et le soutenir. Mais je suis contre la violation de notre loi fondamentale. Celle-là même qui nous a permis de sortir d’une grave crise en 2009-2010.

Si les Guinéens se sont opposés au capitaine Moussa Dadis Camara ce n’était pas contre sa personne. C’était uniquement pour le respect des règles et principes. Si aujourd’hui M. Alpha Condé viole ces règles et principes nous nous opposerons à lui de la même manière que nous nous sommes opposés au capitaine Dadis.  Encore une fois donc je vous remercie de m’avoir invité sur couleurguinee.info et je salue vos nombreux lecteurs à travers le monde.

Propos recueillis par Habib Yembering Diallo

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes