Dans la journée du dimanche 12 avril 2020, lorsque l’équipe qui désinfecte les marchés a fini sa partition au marché Madina, le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a annoncé les fermetures  de tous les marchés de la capitale à partir de 16 heures. Une nouvelle qui ne laisse pas indifférents les citoyens du marché Entag. Certains ont cru à un poisson d’avril dans un premier temps

« Moi, je pense que cette mesure est l’effet du mois d’avril, autrement dit le poisson d’avril. Il devrait prendre ou faire prendre cette décision depuis le début du mois de mars. Ils n’ont pas fait et maintenant on nous apprend qu’ils vont fermer nos magasins dès 16h  et des fois nos clients ne viennent que le soir pour chercher les marchandises du lendemain, c’est anormale » s’indigne-t-il.

Quant aux conducteurs de taxi moto, ils disent que c’est un os difficile à croquer.

«  Quand  on ferme le marché à 16 heures, nous nous allons faire quoi ici ? Imaginez si toutes ces personnes ferment et quittent le marche jusqu’à demain alors nous  taximètres, nous n’aurions pas notre raison d’être. Parce que sans passagers, pas de taxi ! » lance Abdoulaye Djogo Bah, conducteur de taxi moto à la T6.

Pour plusieurs autres citoyens rencontrés, cette mesure n’est pas bonne parce que le Guinéen vit au jour le jour.

Par Alpha Oumar Diallo pour couleurguinee