Art et Culture

Fête de fin d’année 2018 : Conakry, en sons et lumières

single-image

Fête de fin d’année 2018 : Conakry, en sons et lumières 

Dimanche chargé de sons et de couleurs à Conakry, la capitale Guinéenne. Le Président Condé a donné le coup d’envoi de la 17ème Edition du festival national des arts et de la culture, au Palais du peuple. Au menu, près des 700 artistes traditionnels et modernes vont faire parler la culture guinéenne pendant quelques jours. En vedette : les ballets africains qui souhaitent se lancer à la conquête du monde. C’est une troupe de danse acrobatique qui, jadis, a fait, dit-on, la fierté de la Guinée à travers ses prestations dans les quatre coins de la planète.

Jeannot William, un des hauts cadres du ministère des arts de la culture et du patrimoine historique a fait remarquer que ce festival qui était un des éléments phares de la culture guinéenne s’est éteint en 1982. C’est seulement en 2010 qu’il a été ressuscité. Aujourd’hui, il repart, selon Jeannot William, sur le bon pied. Il va s’exprimer à travers des pas et danses et des percussions partout en Guinée. C’est une des activités festives de la fin de l’année 2018.

A côté d’elle, le Gouverneur de Conakry a lancé ce dimanche, le projet dit Conakry lumière. Une activité qui consiste à éclairer les quartiers de la capitale Guinée durant les fêtes de fin d’année. Kaloum, le quartier administratif et Dixinn, une commune de la proche banlieue, ont servi de cadre pour le lancement de cette activité colorée. Le Gouverneur de Conakry, General Mathurin Bangoura a promis de décorer quelques quartiers de la capitale pour assurer aux habitants, des fêtes de fin d’année lumineuse.

Bintou Kanté pour alerteguinee.

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes