Un communiqué du secrétariat général des affaires religieuses en date de ce 23 juillet indique que les autorités guinéennes autorisent la prière publique pour la fête de tabaski. Cette autorisation est cependant basée sur le respect des mesures barrières édictées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Pour les détails, lisez ci-dessous.