Dans la nuit du dimanche 15 décembre 2019, Mamadou Yaya Diallo domicilié au quartier Kaporo commune de Ratoma a été victime de vol de deux motos TVS. La première est immatriculée. La seconde non immatriculée.

« J’ai travaillé dur, j’ai commencé par travailler pour quelqu’un et avec mes économies. J’ai acheté mes motos il y a de cela 6 mois pour être autonome. Ma famille et moi vivons des fruits de l’exploitation de ces motos » dit-il.

Fatoumata Baldé, serveuse dans un hôtel de la place voisine de ce citoyen a confondu les bruits des voleurs à ceux des jeunes propriétaires de motos tard dans la nuit vers 3h du matin. « J’ai été perturbée dans mon sommeil par des bruits vers 3h du matin. Mais, j’ai cru qu’un des jeunes a eu une urgence ou qu’un des voisins les a déplacés. Je n’ai pas trop prêté attention » affirme-t-elle

Ses deux amis qui avaient aussi leurs motos dans le même garage sont aussi inquiets et sous le choc, « Ceux qui ont pris ces motos sont des habitués des lieux. Ils peuvent recommencer, nous ne sommes pas à l’abri, nous ferons tout notre possible pour aider notre ami à retrouver ses motos car nous comprenons sa peine” a affirmé Mamadou Bobo Diallo un des motards

Le vol de motos est devenu très fréquent dans la capitale guinéenne surtout en cette période de fêtes de fin d’année et ces vols sont beaucoup plus axés sur les motos taxi.

                                                                                                               Par Mariama Diallo pour couleurguinee