Selon une enquête de Afrobaromètre conduite par State View international, les juges, les magistrats, les agents des impôts, la police et la gendarmerie sont les corps les plus corrompus en Guinée. L’enquête a eu lieu entre novembre et décembre 2019.

«  La corruption est devenue rampante et galopante dans notre pays. Pour preuve, c’est qu’en 2015, lorsqu’on menait la même étude, il n’y avait que 38pourcent des Guinéens qui disaient que la corruption est un phénomène généralisé en Guinée . Aujourd’hui, nous sommes à 63 pourcent. Ce qui veut dire, qu’il y a une augmentation de 25 points pourcentage », révèle Aliou Barry, le DG de State View international.

Alors quelles sont les couches les plus touchées par ce phénomène de corruption en Guinée ? Le Directeur de state View international de répondre en ces termes :

« Les juges et les magistrats sont les plus corrompus car il y a un problème d’indépendance de la justice. Vous avez ensuite, les agents des impôts. Les recettes fiscales sont rabaissées par les agents des impôts pour certaines entreprises. Et vous avez les agents de la police et de la gendarmerie. Pour la police, vous savez que c’est un parcours de combattant pour confectionner une carte d’identité aujourd’hui. Il ne faut pas non plus oublier ce qu’il y a comme rackettage sur la route avec la police routière », déclare Aliou Barry.

Malgré les efforts et les promesses de la gouvernance Alpha Condé, la Guinée reste toujours parmi les pays les plus corrompus dans le monde. Elle occupe la 130ème place sur 180 pays de l’Indice de la Perception de la Corruption dans le secteur public de Transparency International en 2019

                                                                   Par Mamady Cherif pour couleurguinee

Facebook Comments