Ce Vendredi 17 avril 2020, Foniké Mengué, responsable des actions et mobilisations du front national pour la défense de la constitution (FNDC) était en direct sur les antennes de la radio Espace Fm dans l’émission les “Grandes Gueules”.

Dans 48heures, le front menace de reprendre les manifestations de rue à Conakry et à l’intérieur du pays.

Il a expliqué les circonstances qui poussent le front à durcir le ton à nouveau contre le régime de Conakry

« Le programme d’urgence du FNDC, vu la violation de sa propre interdiction à propos des mesures sur le coronavirus dans un premier temps l’interdiction de tout regroupement de plus de 100 personnes et aujourd’hui Monsieur Alpha Condé veut regrouper 114 personnes élues à la suite d’une mascarade électorale, c’est pourquoi nous demandons à tous les militants du FNDC de se mettre en ordre de bataille et attendre les mots d’ordres du front qui vont tombés dans les deux(2) jours en urgence. L’objectif c’est la reprise des manifestations des rues sur toute l’étendue du territoire national » A-t-il fait entendre.

Il poursuit « Il veut utiliser le covid-19 comme un instrument politique, il y a de cela deux semaines depuis que le FNDC a décidé d’observer une trêve à ses manifestations à cause du coronavirus. Cependant, nous voyons tous que Monsieur Alpha Condé profite de cette pandémie pour faire passer son plan machiavélique. Cela ne va plus marcher, c’est pourquoi le FNDC est obligé d’appeler tous les Guinéens à la mobilisation pour se préparer à reprendre encore une fois les rues pour dire au président stop ! Trop c’est trop ! Nous savons tous à la veille de ces élections législatives et référendaires il a augmenté les primes de l’armée et de la police pour faire passer sa politique » A-t-il annoncé.

 Par Thierno Amadou Diallo pour couleurguinee.info