8 corps seraient à la morgue de l’hôpital Ignace Deen. Depuis janvier. Les parents accusent les autorités guinéennes et le front national pour la défense de la Constitution de se quereller autour de ces corps. Les autorités sanitaires souhaitent les délivrer avant les documents sur l’autopsie. Le Front refuserait d’accepter ces corps sans les dossiers sur les autopsies. Un blocage qui dérange les familles endeuillées qui souhaitent enterrer leurs morts.

Ibrahima Diallo, responsable des opérations de ce front s’est exprimé à ce sujet ce vendredi

« Depuis le mois de janvier, aucune communication n’a été faite par le procureur général sur les rapports d’autopsie. Quand l’autopsie a lieu, quand même, le gouvernement devrait prendre la peine de pouvoir communiquer le résultat. Aujourd’hui, même les familles des victimes se sont vus refuser le rapport d’autopsie ce qui est un droit inaliénable » regrette-t-il

Il  affirme que le gouvernement est dans le camouflage de la véracité des faits.

« Parce que tout rapport d’autopsie qui confirme les morts par balles et l’usage des armes de guerre contre les manifestants est systématiquement dissimilé par le gouvernement. Parce que aujourd’hui quand on exige que les corps soient restitués aux familles avec les rapports d’autopsie, c’est pour que le procureur puisse faire une communication pour édifier l’opinion » dit-il

Pour finir, cet opposant au 3ème mandat de Alpha Condé affirme qu’une procédure de restitution, en cachette de ces corps aux différentes familles, est déclenchée par le ministère de la citoyenneté.

Faux ! rétorque  Mamadou Taran Diallo ministre de l’unité Nationale et de la citoyenneté interrogé ce vendredi par nos confrères des Grandes Gueules

« Il n’y a pas de restitution clandestine. Maintenant, le principe est acquis. Il faut restituer ces corps aux familles au premier degré» dit-il

A la question de savoir si ces corps seront restitués avec les rapports d’autopsie M. Taran Diallo s’aligne simplement derrière le procureur

” Le tout se fera avec le procureur de la République et les avocats. Le médecin légiste dit que les autopsies sont terminées, il a produit un rapport, il l’a mis à la disposition du procureur de la République » tranche ce ministre

               Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info