Actu

Guinée : Le Médiateur de la République, la Hac et le Conseil économique et social à la Primature

single-image

De l’Assemblée nationale, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a reçu au Palais de la Colombe, le Médiateur de République et la Présidente du Conseil Economique et Social.

Sorti de la rencontre, le Médiateur de la République Mohamed Saïd Fofana, ancien premier Ministre du Président Condé n’a pas souhaité s’exprimer. Il a juste placé qu’il a écouté le premier ministre et que la rencontre s’est bien déroulée.

La présidente du Conseil Economique et Social, Rabiatou Serah Diallo sortie, à son tour du Palais, a dit avoir apprécié ces concertations. Elle dit privilégier le dialogue aux violences. Ces concertations permettent, selon elle, de s’écouter, de se parler pour trouver une solution idoine en faveur de la guinée.

« Le contenu des concertations. Nous ne pouvons à priori pas mettre cela à la place publique. Mais, nous apprécions les concertations, le dialogue pour rapprocher les Guinéens, dans l’intérêt supérieur de notre Nation. Et pour nous faire éviter les violences » a dit la président du CES. Martine Condé, la Présidente de la Haute Autorité de la Communication, sortie de la salle de concertation a annoncé qu’elle a informé le Premier ministre de leur neutralité dans le processus. « Nous sommes là pour réguler. Nous avons dit qu’en cette période préélectorale et de dialogue, nous ne pouvons pas prendre position »

Elle annonce qu’à cette rencontre la Hac a demandé au gouvernement de l’aider pour le renforcement des outils de l’institution.

« Nous le demandons, au gouvernement, parce que nous avons le souci de renforcer les outils de régulation. Il faut cela pour renforcer aussi la responsabilité des journalistes, et leur permettre de participer activement aux règlements des conflits, la préservation de la paix, et  l’unité nationale. C’est à cela que nous veillons vraiment et scrupuleusement » a indiqué Madame Martine Condé

Le calendrier de concertation du Premier ministre est chargé. Il doit multiplier les efforts pour épuiser la première liste rendue publique par la Primature et sortir une autre liste selon un haut cadre de la Primature.

                                                                                                          Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinée

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes