Actu

Guinée : Le ministre Sanoussy Bantama Sow « tire » sur Sidya Touré le Président du parti UFR

single-image

Ce samedi 14 septembre 2019, à l’Assemblée générale ordinaire du parti RPG arc-en-ciel,  Sanoussy Bantama Sow, ministre et haut responsable du parti a appelé le peuple de Guinée à soutenir le Président Alpha Condé dans l’accomplissement des activités figurant dans son programme.

« Si le président sort, il va au Mali, au Liberia, en France ou aux Etats-Unis d’Amérique, il sort au nom de la Guinée. M’Banny vient de vous citer quelques contrats qu’il a eus à signer au nom de la Guinée. Est-ce que ces contrats, c’est seulement le RPG qui va en bénéficier ? Non ! C’est la Guinée qui doit en bénéficier ! » lance-t-il

Et d’enchainer : « Les Guinéens doivent faire la différence entre l’adversité (le RPG est adversaire de l’UFDG, adversaire de l’UFR adversaire des autres partis) mais nous ne sommes pas des ennemis. Chaque candidat en 2010, en 2015, quand ils se sont présentés, ils ont présenté leurs programmes de société en disant que s’ils ont le pouvoir, voilà ce qu’ils vont faire pour la Guinée. Alpha Condé a eu le pouvoir, il est en train de dérouler les promesses au peuple. » Entonne ce mouvancier.

Il estime que l’ennemi est celui qui s’oppose aux intérêts de sa patrie ou de sa Nation. Et encore qui cherche à la traîner dans la boue. Il ajoute qu’avec tout l’effort fourni, ces gens qui, selon lui veulent traîner le pays dans la boue, n’ont pu mobiliser que 20 personnes aux Etats-Unis d’Amérique

« Celui qui pense qu’il va nous traîner dans la boue, il traîne la Guinée dans la boue. Mais avec tout le bruit, tous les moyens colossaux qu’ils ont mis à la disposition des médias, pour dire qu’ils vont traîner la Guinée dans la boue, ils n’ont pu mobiliser que 20 personnes. »

Sanoussy Bantama Sow a souligné que parmi ces personnes mobilisées, il n’a pu reconnaitre qu’une personne. Et beaucoup sont ces immigrants qui passent par la politique pour s’octroyer des papiers à l’étranger.

Le ministre Bantama Sow a martelé que Sidya Touré, le président du parti Union des Forces Républicaine n’a plus d’avenir politique dans ce pays.

« Il n’est qu’un figurant sur la scène politique. Et sa dernière chance est 2020. Sidy Touré n’a plus d’avenir politique dans ce pays. Il sait pertinemment que sa dernière chance, c’est en 2020. Eux-mêmes, ils savent qu’Alpha Condé face à eux, Alpha Condé va les battre mille fois qu’ils seront face à lui, parce qu’ils n’ont pas de programme à défendre » martèle ce ministre.

Et il poursuit dans l’attaque « Sidya Touré dit que lui il avait réglé l’affaire de courant en Guinée. Si Sidya avait réglé l’affaire de courant est-ce qu’on allait parler de courant ? S’il avait réussi à régler l’affaire de courant, aujourd’hui le président allait faire face à d’autres problèmes qui assaillent la Guinée, mais pas le courant. Alors, il n’a qu’à arrêter. Il n’a qu’à réorganiser son parti, parce qu’il est devenu figurant sur la scène politique de ce pays. Quand Sidya a démissionné, il a pensé que le ciel allait tomber sur la terre » assène Bantama Sow.

Pour finir, le ministre Bantama Sow a affirmé qu’au RPG, tout le monde a été en prison. Donc; les opposants Cellou Dalein Diallo, président de l’Ufdg et Sidya Touré pensent, dit-il que la prison est le chemin pour devenir président de la république.  » Comme ils ne seront pas à Sékhoutouréah ils n’iront pas en prison » raille-t-il.

                                                                                                  Par Mamadou Sanoussy Diallo pour couleurguinee

 

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes