Dans une décision rendue publique ce mardi 18 août, la Commission électorale nationale indépendante fixe à 800 millions de francs guinéens le montant du cautionnement pour la présidentielle du 18 octobre. Lire ci-dessous les détails