Actu internationale

Guinée : Le PM et le Président de l’Assemblée nationale ont echangé sans les députés opposants

single-image

Le jeudi 12 septembre, Ibrahima Kassory Fofana, le Premier ministre guinéen était l’hôte de marque du bureau de l’Assemblée nationale. Il a été reçu par le Président de l’Institution Claude Kory Kondiano. Les députés opposants du bureau ont boudé cette séance de concertation que le Président Alpha Condé a confiée au Premier ministre en prélude au vote pour une nouvelle Constitution.

Au sortir des discussions à huis clos, le président de l’Assemblée nationale a dit son regret de constater « l’absence de ses collègues, de l’extrême droite et du centre ». Il veut parler des opposants parlementaires. « Cela aurait permis d’avoir des positions différentes, pour un débat contradictoire » déclare Claude Kory kondiano.

Ces échanges ont porté sur deux points : les élections législatives, et la nouvelle constitution.

Pour les élections législatives, le président de l’assemblée nationale a affirmé que la position de tout le bureau est de voir ces élections se dérouler à une date approximative, fixée par le pouvoir l’exécutif.

«  Nous avons proposé des démarches, pour faire en sorte que ces élections soient propres, crédibles, et qu’elles se passent sans pression d’où qu’elle vienne » a confié  Claude Kory Kondiano.

Concernant le point relatif à la Constitution, le président de l’Assemblée nationale a dit que conformément à l’article 51 de l’actuelle constitution de 2010, le Président de la république est autorisé a organisé un referendum.

Enfin Claude Kory Kondiano, heureux a soutenu que le Premier ministre est reparti de l’Assemblée nationale satisfait

Au moment où se tenait cette rencontre, les deputés de l’opposition ont animé une conference de presse dans laquelle ils ont fait savoir que cette rencontre n’engage pas le Parlement. » Le tête-à-tête Ibrahima Kassory Fofana- Claude Kory Kondiano n’engage pas l’Assemblée nationale》a martelé Fodé Oussou Fofana.

Ces députés des groupes parlementaires libéral démocrate et alliance républicaine ont annoncé qu’ils n’ont reçu aucun courrier pour participer à ces consultations avec Ibrahima Kassory Fofana. Selon eux, le Président de l’Assemblée nationale a parlé à son propre nom et non à celui de l’institution qu’il dirige »

                                                                               Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinee

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes