Economie et société

Guinée : Les accidents mortels flambent à Conakry

single-image

Un minibus qui roulait vers Kaloum ce jeudi à 5h du matin a percuté, de plein fouet, un camion à containeur garé sur la chaussée et sans panneaux de signalisations. 4 Guinéens sont morts sur le coup. Le drame s’est produit aux alentours de 5H du matin, au quartier Coleah Libraport dans la commune de Matam. Il y a aussi des blessés.

Un phénomène nouveau : les accidents mortels, autrefois fréquents, en rase campagne, deviennent une épidémie dans les rues de Conakry. Le manque de rigueur de la police routière, le manque de panneaux de signalisation, la pagaille dans la circulation et les permis qui se vendent comme des cacahuètes sont les causes de ces accidents mortels. Il est difficile de conduire à Conakry, ville dans laquelle, il y a des plans de circulations routières en bonnes et dues formes, mais que personne ne respectent.

C’est ce qui explique ces accidents mortels quotidiens de motos taxis et de véhicules. Les camions chargés de tonnes de marchandises de tout genre dans des containeurs ne respectent aucune consigne de sécurité. Les Guinéens de la capitale victimes de ces bêtises au volant sont légions. Une situation que la police routière, quoique dynamique, n’arrive pas à maitriser.

                                                                       Nourdine Soumah pour alerteguinee

 

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes