News

Guinée : Les Opposants sous une pluie de gaz lacrymogène à Conakry

single-image

Cellou Dalein Diallo, le chef de fil de l’opposition, Papa koli Kouroumah, le président du parti GRUP, son vice-président Ahmed Kouroumah, d’autres leaders et des militants de l’opposition ont été pris à parti, ce jeudi, à Donka par des agents des forces de maintien de l’ordre qui les ont attaqués à coup de gaz lacrymogène.

Les véhicules des opposants ont rebroussé chemin, mais les agents les ont poursuivis en tirant le gaz jusqu’au domicile du chef de fil de l’opposition à Dixinn.

« Nous replions et ils ont eu le culot de jeter le gaz lacrymogène à l’intérieur de la cour. Certains sont tombés en syncope. Ahmed Kouroumah, ma belle mere sont tombés en syncope. C’est une violation de domicile » s’insurge Cellou Dalein Diallo.

Il accuse le pouvoir d’être devenu répressif. « Nous avons été gazés. Des usagers de la route qui passaient ont été gazés. Les malades de l’hôpital Donka et des médecins ont aussi eu leur dose de gaz » s’est plaint le chef de fil de l’opposition.

Il a condamné ces agissements. Il a dit que l’opposition ne sera jamais d’accord avec les propos de Ibrahima Kassory Fofana, le premier ministre guinéen selon lesquels « l’Etat doit montrer sa suprématie ».

Les opposants guinéens manifestent ces derniers mois pour exiger la bonne gouvernance politique. Des manifestations souvent réprimées par la police anti-émeute.

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes