Actu

Guinée :  Mamadou Sow a été inhumé ce vendredi

single-image

Le Front national pour la défense de la Constitution a enterré ce vendredi, Mamadou Sow, jeune élève âgé de 22 ans, tué par balle le lundi 13 janvier 2020 à Cosa. Abdourahamane Sanoh, le coordinateur de ce front s’est adressé à l’assistance

«C’est effectivement avec un cœur meurtri que nous sommes là aujourd’hui pour accompagner, à sa dernière demeure, un des fils les plus valeureux de notre pays, victime d’assassinat de la part des forces de l’ordre qui ont perdu tout le sens de la dignité, de la démocratie, de l’État de droit et qui sont au service d’une clique pour noyer notre jeune démocratie. Celui qui part aujourd’hui n’est pas un militant du Fndc, c’est un des plus valeureux fils de ce pays. C’est un martyr » a-t-il déclaré. Abdourahamane Sanoh rassure : ces assassinats ne resteront pas impunis.

« Nous voudrions dire ici au peuple de Guinée que ces assassinats ne resteront pas impunis et que notre combat doit continuer pour la dignité, pour que ceux qui sont en train de vouloir nous imposer la force, la violence, le mensonge et l’indignité ne gagnent pas. Un système que nous ne voulons pas. Qu’ils comprennent que le peuple est debout et que c’est tout le monde qui refuse cela » articule-t-il.

 

Abdourahamane Sanoh a réitéré l’engagement et la détermination du front à continuer le combat, pour ne pas trahir la mémoire des personnes tombées sous l’effet des balles lors des manifestations. Il a présenté ses condoléances au nom du front à la famille éplorée.

Après l’inhumation, des jeunes ont brûlé des pneus au rond-point Bambeto. Ils ont bloqué la circulation. Au moment où nous quittions le lieu, il n’y avait aucune présence des forces de l’ordre dans la zone.

                                                                                   Par Baïlo Sow pour couleurguinee

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes