Echos de province

Guinée : Un malade mental se donne la mort à N’Zérékoré

single-image

Il attendait un client pour vendre sa moto et aller, avec son frère à Faranah, pour voir un guérisseur. Son frère l’a laissé à la maison, le temps d’aller régler des détails, avant le voyage. Selon des explications, c’est entre temps que Thierno Bah a encore, comme souvent c’est le cas, basculé dans son état de dérèglé mental. Il est rentré dans sa chambre, a pris un fusil artisanal et s’est envoyé une balle à la nuque. Il est mort sur place, laissant quatre orphelins et une veuve.

Selon des explications, le fait a eu lieu au quartier Gonia dans la commune Urbaine de N’Zérékoré. Le défunt, vendeur de téléphone au grand marché de la commune urbaine, basculait régulièrement dans un état de démence. Il se rendait à Faranah d’où il revenait en bonne santé.

Cette fois-ci, son frère a proposé de l’accompagner pour mettre le temps qu’il faut à Faranah pour le soigner correctement. Il fallait donc, de toute urgence, revendre sa moto et aller le soigner. Le client a mis du temps à venir et le malade mental s’est tué. Une scène qui a ému les habitants de N’zérékoré. On raconte que le defunt n’avait de probleme avec personne et qu’il s’occupait de son petit commerce.

                                                                               Martin Monemou pour alerteguinee à N’Zérékoré

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes