Un employé de la centrale Souapiti communément appelé Camara a été inhumé le jeudi 11 avril à Tondon, son village natal. Il est mort dans un accident de travail le mercredi 10 avril sur un chantier de Souapiti.

C’est une grille qui a eu une défaillance et un coffrage s’est détaché, est tombé sur une équipe. Camara est mort sur le champ. Au moins deux blessés ont été admis pour des soins à l’hôpital Sino guinéen. Ils y sont hospitalisés selon des sources de cet hôpital.

Camara est d’une famille d’érudits de Tondon. Son père jouit d’un respect et d’une considération dans la localité. C’est, selon des sources, le défunt qui officiait parfois la prière à Tondon. Engagé récemment à Souapiti, il venait d’épouser une deuxième femme. Tout lui souriait lorsque l’accident tragique s’est produit selon des témoignages.

Les accidents de travail sont rares à Souapiti. Les travailleurs sont équipés de gilets et de casques de protection. Mais, certains employés déplorent les conditions de travail. Certains déclarent avoir travaillé 7 mois avant d’avoir un contrat. Dans la cité, on dénombre, pas moins de 4 ouvriers par chambre. Même les chinois sont parfois aussi à 4 dans des studios. C’est à ce prix que ce mega barrage est en train d’être bâti

                                                                      Monson Camara à Dubreka pour couleurguinee

Facebook Comments