Bountouraby Barry, c’est le nom de la fillette, âgée de 7ans, qui a perdu la vie dans l’incendie qui s’est déclaré ce mercredi, 6 mai 2020 à Bambeto derrière la grande mosquée, dans la commune de Ratoma. Ses deux autres sœurs qui se trouvaient avec elle dans le bâtiment ont été grièvement blessées par les flammes, et évacuées d’urgence à l’hôpital. Un court-circuit serait à l’origine de ce drame. En dehors d’un mort et deux blessés graves, aucun bien se trouvant dans la maison n’a été épargné par l’incendie.

 

Selon les voisins, c’est aux environs de 9 heures, que le feu s’est déclaré dans une maison de deux chambres et salon. Pendant que les parents de ces victimes étaient tous sortis. A l’intérieur, se trouvaient ces trois filles.

« C’est aux environs de 9 heures que tout a commencé, on a entendu des cris, arrivé sur place, on a vu par la fenêtre Bountouraby pleurer, cherchant un secours, mais toutes les portes étant fermées, on n’avait pas de choix que de la voir consumer par les flammes. Avec le concours des voisins, les autres filles ont été tirées de la maison, mais les flammes avaient presque eu raison sur elles. Les sapeurs pompiers alertés sont arrivés après que tout soit consumé, les voisins ont réussi à maîtriser le feu. Et les sapeurs pompiers ont été renvoyés par des jeunes en colère qui leur ont jeté des pierres » a-t-il expliqué.

Cet après midi, après la prière de 14h à la grande mosquée de Bambeto, parents, proches amis ont accompagné la petite fille de 7 ans à sa dernière demeure au cimetière de Bambeto.

Paix à l’âme de Bountouraby Barry

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.info