Un incident totalement insolite a mis la ville Indienne de Meerut en émoi. Des singes se sont enfuis avec des échantillons de tests de coronavirus après avoir attaqué un technicien de laboratoire de l’école de médecine. Les habitants craignent désormais que le virus ne se propage.

On croyait avoir tout vu et tout entendu avec le Covid-19. Mais l’histoire qui suit est à inscrire dans les annales. Selon Times India, des singes auraient attaqué un technicien de laboratoire, au Meerut Médical Collège, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh (Inde). Les animaux se seraient ensuite enfuis avec des échantillons de tests de trois patients suspectés d’être atteints par le Coronavirus.

Les échantillons n’avaient certes pas encore été testés mais cela n’a pas empêché les habitants de Meerut de paniquer, craignant évidemment la propagation du virus. Certains d’entre eux ont réussi à filmer l’un des singes assis dans un arbre en train de mâcher un des kits de collecte d’échantillons.

Décrit par les autorités comme “très dangereux”, l’incident n’est donc pas à prendre à la légère, d’autant que les singes transporteraient désormais les échantillons dans les zones résidentielles voisines.

Source : Times India

Louda Fogo Baldé pour couleurguinee.info