Un couple résident au quartier Dar-Es-salam ( Solia) a été attaqué dans la nuit de samedi à dimanche 9 août 2020 par des bandits lourdement armés. Les assaillants n’ont rien emporté mais ils ont tiré à bout portant sur Mariama Bentè avant de s’enfuir.

Selon nos informations, c’est aux environs de 2 heures du matin que ces trois bandits munis d’armes de guerre ont tenu en respect la famille, explique Mariama Bentè dans son lit de malade.

“ J’étais couchée mais je ne dormais pas bien. J’ai entendu quelques bruits mais j’ai cru que ce sont les enfants qui sont en train de voler les maïs qui sont aux alentours de la maison. Couchée j’ai entendu des bruits au niveau de la porte, en sortant, je me suis croisée avec trois personnes, la porte était déjà cassée. Ils m’ont dit, envoie nous le sac de ton mari sinon nous allons te tuer. Ils m’ont conduit vers la chambre de mon mari c’est en ouvrant la porte que je me suis opposée à eux. Ils se sont battus avec mon mari. Ce dernier a réussi quelques coups en allant vers eux. C’est ainsi que l’un d’entre eux a  ouvert le feu avec une arme PMAK. C’est là que j’ai été blessée par balle. Je suis ici et les médecins m’ont rassurée que je vais m’en sortir”  dit la victime.

Hier dimanche à Foulaya un véhicule de transport commun a été aussi attaqué par des coupeurs de route. Un passager a été tué par balle.

Par Bountouraby Dramé, Kindia pour couleurguinee