Un jeune commerçant a été attaqué hier nuit par des bandits armés au quartier Sambaya, dans la commune urbaine de Kindia. La victime mariée et père d’un enfant a reçu deux balles au mollet. Tout son argent a été emporté par les bandits armés.

C’est aux environs de 20 heures, que ce jeune commerçant diplômé en hôtellerie et tourisme a été agressé par des inconnus au centre Nafa pendant qu’il rentrait chez lui. La victime Seydou Yawti Diallo, explique « C’était aux environs de 20 heures 10, j’ai fermé ma boutique et j’ai bougé pour  la maison, arrivé au centre Nafa, c’est là-bas que trois gaillards sont venus  me  trouver. Il y avait un qui était cagoulé je n’ai pas bien vu ce que les autres portaient. C’est ainsi qu’ils ont voulu prendre mon sac, je n’ai pas obtempéré, ils ont tiré sur moi. Ils ont pris mon sac et ils m’ont laissé là-bas.» Explique, la victime.

Seydou, atteint par les deux balles tirées par les assaillants n’a point résisté. Une somme de 7 millions deux cent mille francs guinéens a été emportée par ces bandits cagoulés. « Ce qu’ils ont emporté, je peux estimer à 7 millions deux cent mille francs guinéens. Je me sens un peu mal à ce moment. Dès que nous sommes venus ici à l’hôpital, ils m’ont bien soigné. Il y a de l’insécurité présentement à Kindia. Déjà, des gens qui font orange money viennent aussi d’être dépouillés, je suis la troisième personne à être attaquée dans le même quartier. Depuis qu’on a parlé du couvre feu, c’est la mamaya, il y a trop de vas et viens.» Ajoute-t-il

L’insécurité a atteint son paroxysme à Kindia. Les bandits règnent en maîtres absolus en cette période de couvre-feu. Le mardi dernier un gardien d’une société téléphonique a été aussi attaqué par les bandits armés.

Par Bountouraby Dramé, Kindia pour couleurguinee.info