Ce lundi, dans les « GG » de Espace Fm, Ibrahim Diallo, le chargé des opérations du Front national pour la défense de la Constitution a invité les Guinéens à rester à la maison demain mardi 21 avril. C’est un appel en droite ligne de la journée ville morte projetée par le front ce mardi.

« Nous sommes tous au regret de constater la crise sanitaire et la propagation de la pandémie à une vitesse trop élevée dans notre pays, Monsieur Alpha Condé et son gouvernement continuent à diriger leur agenda politique en faisant des regroupements de plus de 20 personnes tout en violant la mesure de l’état d’urgence sanitaire décrétée par lui-même. Et en même temps, il appelle le peuple de Guinée à l’union sacrée contre le coronavirus et au même moment, il continue à arrêter des citoyens membres du fndc et responsables du front. Le dernier cas en date, c’est Foniké Mengué » entonne ce leader.

Il dit que le front appelle la population de Conakry à observer cette journée face aux arrestations arbitraires. « Ce n’est pas une manifestation ni une résistance, nous demandons seulement aux citoyens de rester chez eux  et de renforcer les mesures sanitaires édictées par l’OMS. Eviter surtout de se regrouper sur les places publiques et sensibiliser dans les différentes familles également. Le front est un mouvement citoyen qui est fait de personnes assez responsables qui prônent la non-violence et le respect des lois » a-t-il déclaré.

Par Thierno Amadou Diallo pour couleurguinee