Le  courrier que la plateforme Solidarité activiste a adressé à la Maire de Kaloum, pour l’organisation d’un sit-in,  devant le Ministère de la Justice n’a pas eu de réponse favorable.

L’objectif de ce rassemblement prévu demain vendredi 18 septembre, c’est dénoncer les arrestations arbitraires et la détention illégale dont sont victimes les activistes de la société civile, notamment Saikou Yaya Diallo, détenu à la maison centrale de Conakry depuis plus de 4 mois et Souleymane Condé détenu à la DPJ ainsi que tous les activistes injustement incarcérés ont dit les organisateurs.

Le secrétaire général de la mairie de Kaloum a motivé la non autorisation du sit-in  par le fait que le ministre de la justice Mory Doumbouya dit n’avoir pas été informé du sit-in programmé devant son ministère, mais aussi à cause de coronavirus.

Sur sa page, l’un des signataires de cette déclaration Oumar Sylla dit Foniké Menguè qualifie ce refus d’inacceptable : « c’est pourquoi, le sit-in est maintenu devant le ministère de la justice demain vendredi à partir de 9 heures pour exiger la libération des activistes en détention »

Par Kadiatou Chérif Baldé pour couleurguinee.info