A Kankan, une jeune fille de 26 ans, en provenance de Conakry a été testée positive au Covid 19. Le résultat de son test a été communiqué aux autorités sanitaires de Kankan, dans la journée du lundi 27 Avril 2020. Elle a été immédiatement embarquée pour être transportée d’urgence au centre de traitement des épidémies, délocalisé au CHU Donka à Conakry. A date, ses proches au nombre de cinq (5), considérés comme cas suspects, sont confinés au centre de traitement des épidémies de l’hôpital régional de Kankan, rapporte notre source.

Selon les explications de Dr Mohamed Sacko Sylla, directeur régional de la santé de Kankan « le 11 Avril, elle s’est rendue dans un laboratoire pour le test du groupe sanguin. Son laborantin ayant ressenti des symptômes de Covid-19, s’est rendu à Donka pour un test de dépistage. Le 15 Avril 2020, il a été informé du résultat de son test. Il a été déclaré positif au Covid et puisqu’il a été en contact avec la jeune fille de 26 ans, qui était déjà partie à Kankan, il l’a informée le 17 Avril. Entre temps, l’ANSS nous a contactée pour suivre la jeune fille à la maison. Chaque jour, notre équipe partait chez elle, pour prendre sa température et voir sa santé » A-t-il dit.

Selon notre interlocuteur, c’est seulement le 22 Avril 2020, que la jeune fille a été prélevée pour être dépistée à Conakry. Ainsi, dans la journée du lundi 27 Avril 2020, le test de dépistage s’est révélé positif au Covid-19 « nous avons fait un premier test le 20 Avril, mais l’échantillon n’était pas bon. Le 22 Avril, nous avons repris le prélèvement et les examens sont partis à Conakry. C’est maintenant dans la journée du 27 Avril qu’on a reçu le résultat qui est positif au coronavirus. Directement, nous avons informé sa famille et les autorités de la place. Ensuite, nous avons carburé l’ambulance pour déposer la malade à Conakry » A-t-il dit.

Pour terminer, il a laissé entendre que certains proches de la jeune fille, testés positive au Covid-19, au nombre de cinq (5) sont actuellement confinés au centre de traitement épidémiologique de Kankan « Hier, jusqu’à 23 heures, nous étions dans la famille, au nombre de 5 personnes pour les convaincre de venir à notre centre de traitement des épidémies. Ce matin, on est passé prélever leur température qui est normale. Donc, ils sont sous surveillance pour le moment » A-t-il laissé entendre.

Il faut signaler qu’une psychose règnait à Kankan ce mardi, 28 avril 2020, d’autant plus qu’on ne sait pas où se trouverait les personnes avec lesquelles, la jeune fille testée positive a fait le trajet Conakry-Kankan.

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info