Echos de province

Kankan : Des jets de pierres ont perturbé les cours dans plusieurs écoles.

single-image

A Kankan, la grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) vient d’enregistrer un nouveau tournant dans la circonscription. Dans la matinée de ce lundi 13 janvier 2020, des cours ont été perturbés dans plusieurs écoles de la place. Selon le directeur préfectoral de l’éducation de Kankan, Morlaye Condé, ce sont des jeunes inconnus qui ont jeté des pierres sur le lycée régional Almamy Samory Touré, après s’en est suivi la débandade.

« Au niveau du secondaire, c’est à Alpha Yaya et un peu à Samory Touré aussi où il y a certains élèves en classe, mais d’autres sont rentrés à la maison. Vous savez que les deux établissements sont séparés par un mur. Donc, dès qu’il y a problème dans une de ces écoles, l’autre est touchée. Il y avait deux jeunes inconnus qui étaient à moto, à 9h 50 ils ont procédé à des jets de pierres, qui a créé une panique chez les élèves, les gens sont passés par ci et par là. Mais malheureusement ils n’ont pas été rattrapés et les enfants ont préféré rentrer à la maison. Il y a eu trois écoles élémentaires où les parents d’élèves ont préféré venir prendre leurs enfants par peur » A-t-il dit.

Le jeudi dernier, premier jour de la grève du SLECG, des individus non identifiés ont tenté de perturber les cours au lycée Morifidjan avant d’être pourchassés par les agents des forces de l’ordre.

                                                                                                                   Par Malick Konaté pour couleurguinee

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes