Les 117500 moustiquaires imprégnés qui ont été détournés en Guinée en 2019 et retrouvés en République du Mali ont été rapatriés, présentés et remis aux autorités locales de Kankan. La remise a été faite ce lundi 10 août 2020 au gouvernorat de Kankan, en présence des autorités administratives et sanitaires.

Cette affaire de moustiquaires détournés en Guinée et retrouvés en République du Mali a fait couler encre et salive. Après avoir mis main sur trois camions bien remplis de moustiquaires, l’inspection générale de la lutte contre l’impunité a escorté deux des trois camions jusqu’à Kankan. Elle a procédé à la remise officielle de ce lot aux autorités de Kankan. Selon Abdoulaye Konaté, président du réseau panafricain de lutte contre l’impunité, la corruption et l’injustice, la valeur des 117.500 moustiquaires est estimée à six milliards de francs guinéens.

Dans cette affaire, deux maliens et un guinéen ont été mis aux arrêts et détenus à la maison d’arrêt du Mali, soutient-il.

« Trois personnes ont été interpellées. Elles travaillent avec un député malien, mais lui, il ne peut pas être interpellé. Il a cépendant été entendu en tant que témoins. Deux maliens et un guinéen sont arrêtés et déférés à la maison d’arrêt de Bamako » A-t-il dit.

Cet acte a été salué par le gouverneur de la région administrative de Kankan. Sadou Keïta a aussi encouragé l’inspection générale de la lutte contre la corruption à continuer sur le même chemin. Il a aussi lancé un appel aux autorités pour éclairer cette affaire.

Pour rappel, l’inspection générale de la lutte contre la corruption et le réseau panafricain de lutte contre l’impunité, la corruption et l’injustice, sont présents au Mali depuis septembre 2019 pour mener des enquêtes en vue de mettre main sur ces moustiquaires.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee.info

Facebook Comments