A Kankan, dans la nuit du vendredi au samedi 11 Avril 2020, des individus non identifiés ont cambriolé trois (3) boutiques de produits cosmétiques et d’objets divers dans le secteur 2 du quartier Kabada II dans la commune urbaine. Selon les victimes, en plus des dégâts matériels enregistrés, d’importantes sommes d’argents ont été emportées par les cambrioleurs.

Selon Oussou Diaby, propriétaire d’une des boutiques « En plus de la marchandise emportée, j’ai perdu une somme de 6 millions de nos francs, je m’en remets à Dieu » déplore t-il.

Quant à Ousmane Traoré, gérant d’une des boutiques cambriolées « j’ai subi d’énormes pertes, mais je ne peux pas dire exactement la somme qu’ils ont emportée »

Selon Sékou Bangoura, chef du quartier Kabada 2 « Ce n’est pas la première fois que des boutiques de ce bâtiment sont cambriolées, la dernière opération au même endroit il y avait eu mort d’homme,  jusqu’ici les enquêtes n’ont rien révélé » A regretté le chef du quartier.

Le samedi 04 avril, un autre braquage avec le même mode opératoire a eu lieu au grand marché LOFEBA, une forte somme d’argent et plus de 150 téléphones avaient été emportés. Jusqu’ici, aucune lumière n’est faite sur cette affaire. On se pose la question de savoir que font les agents de la patrouille en cette période de couvre-feu ?

Visiblement, on se demande à qui profite ce couvre-feu instauré par le Chef de L’Etat ?

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee.info