Dans la nuit du dimanche 19 Avril 2020, des images diffusées chez nos confrères du Groupe Dabo Médias (Baobab FM et Fasso TV) montraient, l’érudit Cheick Souleymane Sidibé, entouré par les fidèles musulmans, dans un exercice de prêche. Cela intervient alors que les rassemblements de plus de 20 personnes sont interdits par le Chef de l’Etat à cause du Covid 19. Ce lundi 20 avril 2020, le mis en cause a été convoqué par les autorités préfectorales pour s’expliquer. L’érudit a apporté des démentis sur l’authenticité de ces images, selon lui, depuis la prise des mesures, aucun rassemblement n’a eu lieu dans son domicile.

La rencontre a réuni au bloc préfectoral de Kankan, le Préfet Aziz Diop, le maire Mory Kolofon Diakité, les ligues islamiques régionale, préfectorale, communale et l’érudit de Kankan, Cheik Souleymane Sidibé ‘’Karamo Solo’’. Au terme des échanges entre les différentes parties à huit clos et qui ont duré plus de deux heures. Selon le préfet Aziz Diop, les images diffusées chez nos confrères, sont de nature à opposer l’érudit aux autorités religieuses de Kankan et au Président de la République.

Prenant la parole, le secrétaire général de la ligue islamique préfectorale de Kankan, El Hadj Aguibou Chérif, a fait savoir qu’il y a une incohérence entre les images montrées à la télévision et les explications données par l’érudit.

Le mis en cause, l’érudit Cheick Souleymane, Ambassadeur de la paix au compte de l’UNESCO, s’est dit très surpris de voir des images qu’il qualifie de truquées chez nos confrères de Fasso TV.

Mais chez nos confrères du Groupe Dabo Médias, on insiste sur l’authenticité des images, qui selon eux prouve à suffisance que l’érudit a réuni des fidèles musulmans chez lui.

Maintenant, il faut signaler qu’à tord ou à raison, la diffusion de ces images chez nos confrères de Fasso TV a suscité la réaction au sein de la population de Kankan.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee.info