Arrêtés en marge de la manifestation du Mouvement Citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée le mardi 21 juillet 2020 à Kankan, puis inculpés pour trouble l’ordre public, attroupement illégale et destruction de biens publics et privés et conduit à la maison centrale après un bref séjour au camp Soundjata Keïta de Kankan, les 22 jeunes manifestants ont été libérés ce mercredi, 29 juillet 2020.

A rappeler que plusieurs organisations des droits de l’homme avaient dénoncé l’arrestation et la détention de ces 22 jeunes. Hier mardi, les autorités avaient étouffé la manifestation du Mouvement pour l’électrification de la Haute Guinée qui voulait protester contre la détention de ces jeunes.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee