SAMSUNG CAMERA PICTURES

Depuis l’annonce de la gratuité du courant électrique pendant trois mois en Guinée, en riposte au coronavirus, le gouvernement a s’est engagé à prendre en charge les factures électriques sur l’ensemble du territoire national. A Kankan, comme partout ailleurs, l’on assiste à des coupures intempestives et à des délestages incontrôlés. Mais, la question que se posent les citoyens de Kankan, est de savoir où sont passés les 10 groupes électrogènes offerts par Alpha Condé à l’EDG Kankan, dans le souci d’amélioré la desserte du courant électrique.

Le 31 décembre dernier, le chef de l’Etat Alpha Condé, nous disait-on, a offert 10 nouveaux groupes électrogènes à la préfecture de Kankan. La remise de ces groupes électrogènes avait eu lieu dans la base locale d’EDG à Kankan située dans le quartier Énergie, en présences de toutes les autorités locales.

Leur arrivée, à la centrale thermique de la compagnie électrique de Guinée EDG, avait vraiment suscité une lueur d’espoir à Kankan. D’autant plus que les autorités locales avaient elles-mêmes rassuré les citoyens de la promptitude de ce don du président de la république.

Les techniciens en charge des installations, ce jour n’ont pas daigné eux, répondre à la question de savoir combien de délai ils prendraient, pour rendre opérationnels ces nouveaux groupes électrogènes.

Voilà 5 mois que les citoyens de Kankan sont toujours dans le noir, Abdoulaye Kaba, un d’entre eux n’y croit plus  « On a toujours entendu parler de ces groupes électrogènes. Mais on se demande durant combien d’années on va continuer à nous mener en bateau ? On a rien compris de l’arrivée de ces nouveaux groupes. On nous a tout simplement montré des protocoles après ça, rien d’autre ». S’est-il indigné.

Ouseny Kaba, rencontré au grand carrefour Chérifoula de Kankan « Il n’y a pas de groupes. C’est faux, ce ne sont que des conneries. On a rien vu, même si c’est sorti à la télévision. Ce n’étaient que des faux groupes. Sinon, si ces 10 groupes étaient réels, pourquoi ne pas les allumer pour qu’on puisse au moins avoir le courant jusqu’à 6 heure du matin ? ». A asséné à son tour cet autre concitoyen.

Par conséquent, dans ce contexte de galère énergétique, les citoyens de Kankan, ont du mal à voir même l’intérêt, du plan de riposte social du gouvernement qui les dispense durant 3 mois des factures. Une denrée qu’ils ne perçoivent presque pas.

En outre puisque jusque-là, rien ne filtre de leur côté, Docteur Lonceny Chérif, acteur de la société civile, exhorte vivement les responsables d’EDG de communiquer sur la gestion de ces groupes électrogènes de Kankan pour soulager les citoyens « Par rapport à la promesse faite par le président, je ne sais pas où ils en sont dans la réalisation, est ce que les moteurs sont là ou ils ne sont pas là ? Moi je n’en sais rien. En tout cas, ce qu’on peut conseiller à l’EDG c’est de communiquer s’ils ont des difficultés qu’ils communiquent à la population » A-t-il prévenu.

A noter que rencontrés à plusieurs reprise pour des fins de précision, les responsables du service de la centrale d’EDG à Kankan, n’ont jamais daigné se prêter à nos questions à ce sujet. Mais, une source proche nous a assuré que ces 10 groupes électrogènes ne sont pas encore installés sur les réseaux, actuellement, dit-il les travaux sont concentrés sur les anciens groupes électrogènes qui sont en dépannage.

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info