Echos de province

Kankan : un affrontement entre les membres d’une faction syndicale fait des blessés et des dégâts matériels.

single-image

Un violent affrontement entre les membres du syndicat des transporteurs indépendants a eu lieu ce vendredi 11 octobre 2019 à la gare routière située au quartier Gare dans la commune urbaine de Kankan. Les responsables de cette gare routière privée accusent des éléments de la confédération nationale des Transporteurs (CNTG), d’être à la manœuvre des attaques à jets de pierre dont ils ont été victimes.

A l’origine de cette querelle, le refus des indépendants de rejoindre la grande gare régionale située au quartier Aéroport comme le veut une partie du bureau régional. Avant l’arrivée des autorités, plusieurs personnes ont été blessés d’autres ont été conduites à l’hôpital et des véhicules ont été caillassés.

Après avoir résisté à la pluie de pierres qui s’est abattue sur ses camarades et lui, N’faly Keita, le secrétaire chargé à l’organisation du syndicat des indépendants a relaté les faits : « Ils nous ont attaqué d’abord à notre place qui se trouve sur la route de Kouroussa. Il y a vraiment eu des jets de pierre. Ils se sont embarqués ensuite dans un véhicule pour venir s’attaquer aussi à nous ici. Nos véhicules ont été cognés, au moins quatre personnes ont été grièvement touchées ». A-t-il attesté.

Les nerfs à vif, il pointe du doigt la CNTG et un de ses principaux leaders, Salah Kourouma et promet à l’avenir une riposte. Dans la foulée, le préfet de Kankan a fait son apparition. Aziz Diop a invité les responsables à une discussion.

« Nous ne voulons pas d’affrontement. Ce qu’on vous demande, c’est de choisir dix personnes, qui me trouveront au bureau. Nous allons finir avec ça aujourd’hui ». A-t-il déclaré.

A noter que pour l’instant, les responsables de la CNTG, refusent de commenter cette situation, Salah Kourouma, cité comme étant le cerveau de ces affrontements, quatrième du genre à en croire le camp des syndicats indépendants, a refusé pour l’instant de se faire entendre.

                                                                                                           Par Malick Diakité pour couleurguinee

 

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes