Des citoyens armés de gourdins, de fouets et d’autres objets tranchants se sont attaqués à plusieurs boutiques à Kankan. Au marché Djaka et au marché Dibida, ils les ont pillés et se sont sauvés avec leurs contenus sous l’œil impuissant des propriétaires. L’arrivée des trois pick-up de la gendarmerie, considérée par les observateurs comme tardive n’a pu empêcher les assaillants de commettre leur forfaiture. Après des moments chauds, le calme est revenu et la circulation a repris son cours normal. Aucune autorité n’était visible sur le terrain.

Par Mariam Siré Traoré correspondante de couleurguinee.info