La manifestation contre le manque de courant électrique à Kankan qui a démarré sans incident ce mardi 21 juillet 2020, a enregistré des accrochages entre jeunes manifestants et agents de forces de l’ordre.
Dans presque tous les grands carrefours de la ville, les jeunes ont érigé des barricades et brûlés des pneus, ils ont été à mainte reprises dispersés à coup de gaz lacrymogène, c’est dans la réplique qu’un agent de police a reçu un projectile à la tête.
Il est grièvement blessé a été été admis d’urgence à l’hôpital régional de Kankan pour des soins.
Une journaliste de la radio Horizon FM est aussi blessée à la jambe gauche. La chasse aux sorcières continue entre manifestants et agents des forces de sécurité.
Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee