L’acte s’est passé dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juin 2020, au secteur 4 du quartier Kankan-Coura, un quartier périphérique de la commune urbaine de Kankan.

La victime âgée de 16 ans et dont on ignore l’identité a été violée alors qu’elle partait faire un transfert d’unité.

Selon Fanta Camara, présidente du club des jeunes filles leaders de Kankan, qui suit le dossier, qui se trouve maintenant au niveau de la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan, la fille s’est fait violer hier nuit à 21h au grand cimetière du quartier Kankan-Coura, alors qu’elle partait faire un transfert d’unité

« la fille était en commission pour aller faire un transfert, juste au niveau du cimetière, c’est là où le violeur l’a attrapé pour l’envoyer hors de la portée des gens et abuser d’elle. La fille criait, mais selon les voisins, ils ont cru que c’est un homme qui frappait la femme, entre temps, le grand frère de la fille est venu lui demander la demander à la maison, ils ont dit qu’elle est dans sa chambre.

Après vérification, elle n’y était pas, ils se sont mis à sa recherche, c’est là qu’ils ont pris le jeune en action et ils ont amené la fille à l’hôpital  A-t-elle relaté.

Le présumé violeur est actuellement dans les locaux de la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan. Une source proche du dossier a fait savoir qu’il va être déféré devant le parquet du tribunal de première instance de Kankan les prochains jours.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee