Ce dimanche 04 octobre 2020, entre 12heure et 14heure, au quartier Bordeaux dans la commune urbaine de Kankan, l’habitation de Mamadou Kolon Baldé et sa famille a été la cible d’attaque d’un groupe. Il nous a expliqué comment cette attaque a eu lieu

« Ce qui s’est passé aujourd’hui c’est triste et révoltant, ils ont déplacé le siège de l’Ufdg du quartier missiran pour l’envoyer dans notre quartier ici à Bordeaux comme nouveau siège. Donc, le fédéral de l’Ufdg a appelé les jeunes de venir défricher pour pouvoir abriter le nouveau siège. Vous savez notre maison fait face au siège. Quand des jeunes d’ici ont appris cela, ils sont venus attaquer le siège, puis d’autres se sont dirigés vers notre maison, ils sont entrés à l’intérieur ils sont pris les armoires, lits, télés, fauteuils en effet ils ont tout pris, même ma carte d’identité » a-t-il entonné.

Selon ce père de famille. Des agents des forces de l’ordre témoins de l’attaque n’ont pas réagi : « les policiers qui étaient venus ont trouvé les enfants en train d’attaquer et ils les ont laissés faire, malheureusement il y a eu des blessé » ajoute Colon Baldé.

Aucune autorité administrative n’a encore mis pied sur le terrain pour constater les faits a-t-on appris.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.info