La protection de la population en cette période de crise sanitaire sans précédant, constitue la préoccupation du moment. Une mission conjointe composée des cadres du ministère de la santé,  de l’Agence Nationale de la sécurité Sanitaire L’ANSS ainsi que des partenaires techniques et financiers engagés dans la lutte contre le coronavirus dans notre pays, a animé un point de presse à Kankan ce lundi, 4 mai 2020. Les locaux de la direction régionale de la santé ont servi de cadre à cette rencontre. L’objectif était de communiquer sur le renforcement des dispositifs sanitaires de la région dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 et notamment sur  l’équipement d’un laboratoire qui a été aménagé dans cette localité, avec l’appui de L’USAID.

Le centre de traitement épidémiologique de l’hôpital régional de Kankan, a prouvé à deux (2) reprises, qu’il n’est pas apte à faire face à ne serait-ce qu’un seul cas de COVID-19. Ainsi cette mission conjointe des cadres du ministère de la santé et de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire, ANSS, y a effectué une visite.

« A ce jour, le CTépi de Kankan, ne  peut pas prendre en charge un malade confirmé de Covid-19. Par conséquent, la mission est venue, nous avons ensemble évalué la capacité du centre avec les autorités sanitaires de Kankan. Nous avons déjà fait le rapport à remonter pour que ce centre puisse prochainement prendre en charge des malades de covid-19, sans qu’on les envoie à Conakry » A rapporté Dr Yakhouba Savané porte parole de la mission.

Entre temps, le vieux bâtiment administratif en ruine depuis des années, servant de service local de l’élevage a été récemment réhabilité et aménagé grâce à l’ONG américaine USAID, dans l’espoir d’en faire un laboratoire. Mais, faute d’équipements, il n’est pas encore opérationnel. Nous dira aussi Dr Yakhouba Savané « Le laboratoire qui a été établi par L’USAID à Kankan, devait être rendu officiellement à l’autorité sanitaire à l’intention désormais des éventuels cas de COVID-19. Mais, faudrait-il qu’il soit d’abord équipé. C’est aussi la raison pour laquelle nous avons fait l’état des lieux, afin de relever le cap pour sa mise en opération prochaine »  A-t-il promis.

De son coté, le directeur régional de la santé de Kankan, Dr Mohamed Sacko Sylla, s’est réjoui de cette visite de supervision et salué en attendant qu’il ne soit opérationnel, la réhabilitation de ce laboratoire épidémiologique « Nous sommes beaucoup satisfait par rapport à la visite des missionnaires de l’ANSS et du ministère de la santé parmi nous, et effectivement je puis vous dire, ce laboratoire construit par l’USAID, une fois bien équipé, pourra nous être très utile face aux menaces des virus » A-t-il apprécié.

Tout au long de ce point de presse, les missionnaires du ministère de la santé et de l’agence nationale de la sécurité sanitaire ont exhorté les citoyens de Nabaya à respecter strictement les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee.info