Ce jeudi 11 juin 2020, Amadou Damaro Camara, le président de l’Assemblée nationale, entouré de députés, a visité le nouveau site qui doit abriter le siège de l’Assemblée nationale. Ce site est situé à Kaporo-rails, le lieu déguerpi de la commune de Ratoma.

« On avait un premier site qu’on avait identifié. Mais, pour des raisons techniques dont je ne peux pas parler, il y a eu un réaménagement du centre directionnel de Koloma. On était venu identifier le nouveau site. Et comme vous avez constaté, il n’y a pas grand-chose qui soit prêt sur le site. Il y a le comité de suivi qui a été créé au sein de l’Assemblée qui va rester maintenant-là sur place pour faire le travail avec eux pour que dans les meilleurs délais, nous ayons tout ce dont on a besoin pour recourir après à nos partenaires de la Chine », a déclaré sur place le président de l’Assemblée nationale Amadou Damaro Camara.

Les chinois qui sont les donateurs et qui vont construire ce siège, sont déjà prêts pour l’exécution des travaux selon la suite du Président de la l’Assemblée nationale

« Il faut qu’on accélère. On a que trois semaines au maximum pour rendre le terrain prêt. Et nous allons faire appel à nos partenaires pour parler des ajustements apparemment qui s’imposent aujourd’hui pour que nous ayons notre siège le plus rapidement possible » a complété le President du parlement

Honorable Lounceny Camara, Vice Président de la commission technique chargée du suivi de la construction du siège de l’assemblée nationale s’est aussi exprimé:

« Ce matin, nous sommes là pour la reconnaissance du nouveau site, parce que là, c’est un site qui a été touché par la voirie. Le ministre de l’aménagement du territoire et de la ville nous a donc affecté un nouveau domaine et c’est sur ce site que nous sommes actuellement pour sa visualisation. Ce qui est prévu, on va borner le site pour la sécurisation, c’est à dire le clôturer. Ensuite, procéder à l’adduction d’eau et d’électricité avant d’inviter nos partenaires chinois qui ont fait un don à la Guinée d’un prêt de plus de 40 millions de dollars pour la construction du siège de l’assemblée nationale. Ce député se réjouit d’appartenir à une telle commission qui va laisser pour la prospérité des infrastructures digne de ce nom.

Par Aissatou Diallo pour couleurguinee