Le port obligatoire de masques contre le Covid -19 est observable ce samedi, 18 avril 2020 dans la commune urbaine de Kindia.

Malgré les instructions, certains citoyens restent en marge de cette contrainte. Ils sont nombreux à être interpellés par les hommes en uniformes.

Il y a des pick-up qui sillonnent le centre ville de Kindia et ses environs à la recherche des réfractaires.

On se rappelle que le gouvernement guinéen a exigé le respect des mesures barrières ; notamment le lavage des mains et le port des masques. Depuis le matin, des pick-up des hommes en uniformes ont pris d’assaut les quartiers et marchés de Kindia. Plusieurs citoyens ont été arrêtés et embarqués. Au centre ville, plus précisément, au marché wambélé, deux jeunes et un vieux sans leurs masques ont été arrêtés. D’après les règles, ils seront soumis au payement de 30.000 fg chacun.

Pour le moment, on ignore, le nombre de personnes arrêtées. Des témoins affirment avoir vu des pick-up chargés de motos et des personnes sans masques en partance pour le camp de Kaliakhory dans la sous préfecture de Damakhaniya.

Un autre infirmier a été aussi embarqué pour avoir mal porté sa bavette.

Par Bountouraby Dramé, Kindia pour Couleur Guinée