Kindia: Les vendeurs du marché » Sans loi » bénéficient d’une prolongation .

0
1

Après avoir reçu mardi une mission composée d’huissiers de justice, d’agents de l’habitat et d’hommes en uniformes, les détenteurs de boutiques et magasins du centre commercial El Hadj Ousmane Fatako alias  » Sans Loi » ont été sommés de quitter les lieux. Mais, bonne nouvelle pour eux. Ils continueront à revendre jusqu’à la fin de cette année. C’est ce qu’a annoncé ce samedi 31 octobre 2020 le président de la chambre  préfectorale de commerce, d’industrie et de l’artisanat.

Ce marché regorge aujourd’hui plus de 1000 commerçants, vouloir les déplacer en cette période où les marchés de Kindia sont en chantier, c’est provoquer d’éventuelles crises économiques. Ce samedi, grâce à la bonne collaboration avec nos autorités, c’est à dire Monsieur le préfet, le gouverneur, le procureur et les agents de l’habitat, et les démarches que nous avions menées, on espère maintenant que nous allons rester jusqu’à la fin de cette année comme nous l’avons demandé” A dit Ousmane Bodié Baldé.

Ces deux jours, les occupants du centre commercial El Hadj Ousmane Fatako » sans loi » étaient inquiets mais grâce aux efforts de leurs responsables, ils ont retrouvé le sourire. Elhadj Ousmane Baldé avait acquis ce domaine en 2003 à travers un bail avec l’Etat Guinéen et pour une durée de 60 ans. Mais, récemment, l’Etat Guinéen a remis en cause ce contrat.

Par Bountouraby Dramé, Kindia pour Couleurguinée.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here