Le nouveau coronavirus prend vraiment une allure inquiétante dans la ville de Manga Kindy Camara. Plusieurs journalistes ont été testés positifs au Covid-19. Ils séjournent actuellement au centre de recherche en épidémiologie microbiologie et soins médicaux de Pastoria.

Après les religieux, le nouveau coronavirus fait face aux journalistes des radios privée et publique de Kindia. Ces journalistes qui couvrent les différentes activités de la ville ont vu plusieurs de leurs  confrères rejoindre le CREMS. D’autres sont devenus des contacts et sont obligés d’être en quatorzaine en attendant de connaître leur véritable statut. Trois radios sont touchées par cette pandémie de Covid-19. Les Radios Kaniazik Fm et celle Rurale sont les plus touchées.

Les responsables de ces différents médiums ont procédé à une pulvérisation des locaux et les activités sont désormais au ralenti. Ceux qui sont épargnés par la contamination travaillent la peur au ventre, ils s’impliquent d’avantage dans les sensibilisations pour le respect des mesures sanitaires.

Depuis ces différentes déclarations, les journalistes  de Kindia qu’ils soient contacts ou suspects  sont stigmatisés par leur entourage.

Par Bountouraby Dramé, Kindia pour couleurguinee.info