Deux frères sont morts asphyxiés dans un puits. Le drame s’est produit dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 mai 2020, dans le district de Bodobodo relevant de la sous-préfecture de Kiniéran, située à 75 kilomètres de la préfecture de Mandiana. Selon les informations recueillies auprès de la famille,

la deuxième victime est descendue dans le puits de la concession pour secourir la première et finalement, les deux y ont laissé leur vie.

C’est aux environs de 23 heures, dans la nuit du lundi 18 mai 2020, que le jeune Issa Konaté, marié à une femme et père de trois enfants est revenu d’une mine d’or. Il a demandé à sa femme de lui trouver de l’eau pour se laver. La femme sachant que le seau est tombé dans le puits, est allée chez les voisins à la recherche des instruments pour pouvoir puiser l’eau. Après qu’Issa Konaté (le mari) à attendu longtemps, il est descendu dans le puits dans le but de remonter avec le seau et la corde. Par manque d’air, il n’avait plus de force pour remonter. Quand sa femme est revenue et a vu son mari épuisé dans le puits, elle a crié au secours. C’est ainsi que Souleymane Konaté, jeune frère de Issa, marié à une femme et père de quatre enfants est descendu pour sauver son frère aîné, mais hélas, les deux compagnons d’infortunes, ne s’en sortiront jamais.

La troisième personne qui est descendue pour sauver les deux premières victimes a été sauvée de justesse par les voisins qui ont rallié les lieux, elle a été transportée d’urgence au poste de santé de Kiniéran, sa vie n’est pas en danger selon les sources sanitaires.

Finalement c’est dans un village voisin, que les autorités sont allées chercher un moteur dans une mine d’or pour souffler l’aire dans ledit puits pour remonter les deux corps. C’est dans la journée du mardi 19 mai 2020, qu’ils ont été inhumés.

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info