Le calme est revenu à Kissosso, quartier situé dans la commune de Matoto. Ce matin, il y a eu des affrontements au rond-point entre conducteurs de taxi moto et agents de la police. La police a interpellé certains belligérants

Tout a commencé aux environs de 10 heures entre conducteurs de taxi motos et agents de la police. Ces derniers ont demandé aux conducteurs des motos de s’éloigner du grand carrefour de Kissosso. Une chose très mal perçue par certains jeunes qui ont aussitôt tenté d’ériger des barricades sur la transversale qui mène à Wanindara T5 et sur la ruelle qui longe  Kissosso bas-fond.

Cette situation qui n’était pas du goût des policiers a enclenché les hostilités entre les deux parties.

Salon un témoin qui requiert l’anonymat, le fait que certains conducteurs de taxi motos ont observé une lourde dispute entre policiers et un gendarme la veille et ont même eu tendance à prendre parti dans cette échange houleuse est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Trois jeunes exploitants de taxi moto ont été interpellés et déposés dans un commissariat, des motos saisis

Dans cette partie de Conakry, la tension était si vive qu’il n’y a eu aucune activité durant des longues heures. C’est seulement le soir que la tension s’est dissipée. Des pick-up de la police ont été déployés sur toutes les artères qui mènent au grand carrefour de Kissosso.

Par Mamady Cherif pour couleurguinee