C’est un mini-bus en partance pour Conakry  qui a été attaqué dans la nuit de dimanche à lundi, 15 juin 2020 par 3 personnes lourdement armées, dans la sous préfecture de Kolenté, préfecture de Kindia.

Parmi les 3 personnes, une a été tuée par le chauffeur aidé par les passagers.

Contacté ce matin, le sous préfet de la commune rurale de Kolenté, Alseny Savané a expliqué les circonstances de ce drame << Aux environs de 6 h 40 du matin, j’ai été appelé par le commandant adjoint de la brigade de la gendarmerie de Kolenté qui m’a signifié qu’un véhicule aurait été attaqué par des coupeurs de route. Selon lui, après l’attaque, l’un des coupeurs qui urinait a été attaqué par le chauffeur, dans la lutte, la main de l’un d’eux a pressé la détente. Le bandit a été touché au niveau de la tête et a rendu l’âme. Les autres revenus pour le secourir ont été agressés par les passagers, ne pouvant plus rien, ils se sont enfuis. Pour le moment, le corps de la victime est à Kolenté.>> Explique le Sous préfet.l

Pour diminuer ce phénomène qui prend de l’ampleur dans la préfecture de Kindia, le sous préfet, demande une collaboration parfaite des citoyens.

<< Après cet acte, je lance un appel à l’endroit de tous les citoyens. Dans les pays hautement développés même vers chez nous, les citoyens doivent s’impliquer, et ce qui s’est passé hier, c’est grâce à la complémentarité’’ passagers et le chauffeur’’ qui a aidé à maîtriser l’un des malfrats. Ces malfaiteurs résident dans les quartiers donc, chacun doit contribuer dans la fourniture des informations à qui de droit. C’est à dire les services de sécurité.>> Indique Mr Alseny Savané.

Selon Amadou Diallo, procureur de la république près le tribunal de première instance de Kindia, une enquête est déjà ouverte pour arrêter les autres malfrats.

Par Bountouraby Dramé, Kindia pour Couleurguinee.info