Mamadou Dian Diallo, âgé de 22 ans, élèves en 11ème année, domicilié au quartier Koloma1 a aussi été touché par balles selon des témoins oculaires de la scène. Il est dans une clinique pour des soins. Il faut dire que sur l’axe Hamdalaye-Bambeto, le mot d’ordre de grève a été très suivi. Boutiques et magasins sont restés hermétiquement fermés. La circulation quasi inexistante. Seuls quelques motards et taxis ont circulé.

Malgré la forte pluie qui s’abattait sur Conakry, des accrochages ont été signalés entre forces de l’ordre et jeunes manifestants notamment à Bambeto magasin et au carrefour prince. Il y a eu des blessés

À la Cimenterie, à 10 heures,  sous une forte pluie des jeunes ont tenté de barricader la route à la T8 secteur Hafia 2. Mais, les forces de sécurité vont les empêcher. Et des accrochages ont éclatés.

Par endroit, même ceux qui ne sont pas concernés par la manifestation ont payé les frais. Au cours des accrochages entre manifestants et forces de l’ordre, la famille de Daouda Kourouma a vu ses biens détruits. Trois jeunes ont été interceptés par les forces de l’ordre et mis dans les pick-up. Du côté des forces de sécurité, trois agents ont été blessés. Deux ont été envoyés à l’hôpital.

C’est ce climat de tension qui régnait dans cette partie de Conakry. La circulation était quasi inexistante, boutiques et magasins sont restés fermés.

 

                                                                                                                              Par Mamadou Baïlo Diaguissa

Sow et Mamadou Sanoussy Diallo pour couleurguinee