Depuis que Kounsitel, une localité relevant de Gaoual, située à 17 km de la Commune urbaine, a été érigé en sous-préfecture, les bandits sont détenus et corrigés dans une hutte. Parce qu’il n’y a aucune maison de detention dans cette localité

L’année dernière, un voleur de bétail interpellé à Bensane, avec une chèvre volée a été ligoté et transporté à Kounsitel centre puis corrigé dans cette hutte pendant la nuit.

Malheureusement, pour le policier qui était de garde, après le départ de son collègue ; le voleur ligoté a pu s’échapper parce qu’il était plus robuste que ce garde communal souligne l’ancien maire de cette commune lors d’une causerie hier soir dans un bar café à Kounsitel centre.

Selon lui, tous les délinquants qu’ils arrêtent sont transportés directement à Gaoual.

Amadou foula Baldé juge déplorable cette situation dans une localité où on élève le bovins, les caprins et la volaille et où les voleurs de bétail ont le vent en poupe.

La seule activité qui marche chez nous, c’est l’élevage. Il termine en disant que la nouvelle équipe communale ne doit pas baisser les bras car ce problème de prison est une priorité des priorités des citoyens de Kounsitel.

De Kounsitel, par Bachir Baldé pour couleurguinee.

Tel : 622278093