L’acte se serait passé au quartier Donghol dans la commune urbaine de Labé. Mariama Penda Bah, la mère de cette fille est très angoissée. Sa fillette dont nous taisons volontairement le nom, en dépit d’être victime de viol, porte une grossesse.

« C’est avant-hier que j’ai remarqué que le ventre de ma fille était un peu ballonnée. J’ai aussitôt soupçonné une grossesse et à force d’insister, la fille m’a dit qu’elle a été victime de viol de la part d’un voisin. Et que ce dernier en commettant l’acte l’avait menacé à l’aide d’un couteau et d’une paire de ciseaux. Il lui a dit de ne rien dire à personne. Faute de quoi, il mettrait fin à ses jours » explique-t-il.

Et la mère de poursuivre. « Je l’ai amenée dans une clinique privée. Les médecins nous ont dit qu’elle était en grossesse d’un mois. C’est ainsi que j’ai informé mon mari qui s’est plaint chez le chef du quartier » a-t- elle relaté en pleurant.

Par Illiassou Sadjo Diallo pour couleurguinee